spacer

Le choix du fournisseur d’électricité le moins cher

En France, l'existence d'un marché régulé, qui fixe artificiellement bas le prix de l'énergie, ne laisse pas aux consommateurs un libre choix du fournisseur d’électricité le moins cher. Dans le détail, le prix de l'électricité est alourdi par diverses taxes.
Les tarifs réglementés sont fixés par le ministre chargé de l'économie et de l'énergie, sur avis de la CRE. De manière générale, le prix de détail HT, tarif réglementé ou prix de marché de l'électricité, doit couvrir les coûts d'utilisation des réseaux publics d'électricité et les coûts de fourniture. Ceux-ci englobent les coûts de production et d'approvisionnement, ainsi que les coûts de gestion commerciale. Le tarif réglementé se divise en deux catégories : le tarif pour les clients utilisant une puissance de moins de 50 kV et les clients utilisant une puissance de plus de 50 kV. Mais pour ceux utilisant la puissance de moins de 50 kV, il existe encore des sous catégories : les tarifs bleus pour les moins de 36 kVa, les tarifs jaunes pour les sites consommant plus de 36 kVa et moins de 250 kVa, et les tarifs vert A pour ceux consommant moins de 250 kVA. Pour ceux consommant plus de 50 kV, ils bénéficient d'un tarif vert A et B.
Il existe également des taxes locales et départementales applicables à chacun de ces sites. Pour les sites consommant une puissance inférieure ou égale à 36 kVa, c'est-à-dire dans les tarifs bleus, on doit faire le calcul pour un pourcentage moyen de 11% à l'échelle nationale, appliqué à 80% du prix hors taxe. Pour la puissance comprise entre 36 et 250 kVA, ce pourcentage moyen de 11% à l'échelle nationale est appliqué à 30% du prix hors taxe. Enfin, pour ceux consommant plus 250kVA, ils n'ont pas à payer de taxes locales.
On doit également rajouter à la facture une contribution aux charges de service public de l'électricité, ou CSPE. Enfin, il faut comptabiliser également la TVA : pour une puissance souscrite inférieure ou égale à 36 kVA, le consommateur bénéficie d'un taux réduit de 5,5% sur l'abonnement HT et sur les taxes locales appliquées à 80% de l'abonnement HT. Quant à la puissance souscrite supérieure à 36 kVA, on doit faire le calcul de l'ordre 19,6% sur toute la facture HT.
Pour DIRECT ENERGIE, la nouvelle offre tarifaire combine compétitivité et simplicité, car elle offre 10% d'économie sur le prix du kWh HT par rapport aux tarifs réglementés pour l'offre « DIRECTE » et 2% d'économie pour l'offre « 100% PUR JUS ». Toutefois, l'abonnement reste identique. Les offres de DIRECT ENERGIE invitent également les consommateurs à préserver l'environnement dans trois domaines, à savoir :
-    la maîtrise de l'émission de gaz à effet de serre, se concrétisant dernièrement dans le cadre d'un partenariat avec l'Office public de l'habitat de Colombes sur la distribution de 1 000 ampoules écologiques réduisant l'émission d'environ 50 tonnes de CO2.
-    Avec son partenaire Planète Urgence, DIRECT ENERGIE élargit son plan d'action dans la plantation des arbres

souscrire

Rappel immédiat et gratuit